Rentrée des classes 1957-1958

    Après une inscription au lycée un peu laborieuse car je venais d’une école religieuse de Nîmes, mon passage en classe de quatrième moderne inscrit sur mon livret scolaire n’était pas reconnu par le lycée et j’ai donc dû repasser un examen avec toutes les matières et sans révision. L’aventure commençait  : nous avons pris le train à Achern et nous sommes arrivés à Baden Oos, pour ensuite chercher le lycée à pied (heureusement que beaucoup d’autochtones parlaient français en ce temps là).

et après une journée bien remplie mon inscription fut validée et la personne qui prenait mon inscription me demande :  » quelle seconde langue souhaitez-vous? » et je réponds « là où j’étais avant on m’avait proposé espagnol ou italien » et mon interlocuteur m’a déclaré « ici, vous ferez allemand ».

     Donc après ces événements, vint le jour de la rentrée. comme vous vous en souvenez sûrement tous  en ce temps là nous rentrions tous le même jour et dans notre beau lycée les élèves du technique se rassemblaient sur le stade, dans la première cour les 6ème et 5ème puis dans la suivante 4ème et 3ème et enfin dans la dernière les grands 2nde 1ère et terminales.

    Comme je rentrais en 4ème, je me dirige vers la 2ème cour et le pion qui vérifiait le respect des consignes m’empêche de passer en me disant les petits c’est de ce côté sans écouter mes explications. A chacune de mes tentatives, j’ai obtenu la même réponse. Et donc l’appel des 6èmes et 5èmes terminés,  j’étais toujours dans la cour. et là il a commencé à s’inquiéter, la cour suivante s’était elle-aussi vidée. j’ai  donc été accompagnée par le pion coupable chez notre surveillant général monsieur Guéringuilli qui était fort occupé ce jour-là et le pion explique la situation et je complète en donnant ma version il conclut en disant (citation d’après mon souvenir) « je vois petite modèle mais déjà grande gueule » en parlant de moi alors que je n’avais encore rien fait dont les bonnes sœurs de mon ancien collège aient eu à rougir.

    je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié d’arriver dans un établissement mixte et j’ai gardé un excellent souvenir du lycée.

 à bientôt pour d’autres aventures en forêt noire

 Danielle Brail Manach

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.