Le règlement

     Certes il ne s’agit pas du règlement du Lycée Charles de Gaulle à Baden-Baden mais gageons qu’il devait être très proche de celui de son établissement jumeaux : le lycée Turenne de Fribourg.  

PROVINCE DE BADE RÈGLEMENT DU COLLÈGE FRANÇAIS DE FRIBOURG 

Entrées et sorties : 

    L’entrée des élèves au collège ne se fait jamais individuellement mais en classes constituées rassemblées à la grande porte d’entrée et conduites dans leurs salles respectives par le Professeur qui va faire classe…

    C’est en rangs, en silence et sans taper des pieds que les élèves montent et descendent les escaliers… 

    La classe commence au coup de cloche et ne cesse que lorsque les élèves sont hors du collège… 

    A la sortie chaque Professeur raccompagne sa classe jusqu’à la porte du collège… 

    En cas d’absence d’un Professeur le chef de classe ou son suppléant avertit de suite l’administration. Les élèves sont mis en études, filles et garçons dans leurs études respectives… 

    Chaque élève qui en est digne est appelé à occuper à son tour le poste de chef de classe. Ce serait une faute grave pour un élève que de créer des difficultés à son chef de classe… 

    Aucun élève retardataire ne peut être reçu en classe sans un billet du Surveillant Général ou du Directeur. L’arrivée en retard sans excuse préalable entraîne une punition… 

Récréations : 

    Les élèves doivent toujours avoir présent à l’esprit qu’ils s’ébattent sous les yeux de la population allemande, même dans leurs jeux ils auront à cœur d’observer une attitude irréprochable et de s’amuser sans brutalité ni grossièreté… 

    Les filles s’amusent dans la partie est de la Place, les garçons dans la partie ouest. La récréation de 10 heures est placée sous la surveillance d’un Professeur…  

 Les punitions consistent dans : 

    Le devoir supplémentaire visé par les parents et remis au Professeur…Le devoir bâclé, la leçon non sue, l’arrivée en retard sont sanctionnés par un devoir supplémentaire de cette sorte…

    L’observation est inscrite par le Professeur sur le cahier de classe. Cinq observations de ce genre entraînent un blâme… 

    Trois blâmes entraînent le renvoi du collège….

    Les élèves pourront être mis exceptionnellement en retenue le jeudi matin… 

    Cinq retenues dans un trimestre entraînent le renvoi de l’élève… 

    Le collège étant mixte il ne sera jamais toléré que dans leurs relations jeunes et jeunes filles manifestent autre chose qu’une franche camaraderie… 

    En classe, en étude, dans les cours et couloirs les garçons et les files seront toujours séparés…

    Dans la rue jeunes gens et jeunes filles du collège ne seront jamais ensemble et ne marcheront jamais de compagnie, sauf si il s’agit des membres d’une même famille ou qu’une question de sécurité soit en cause… dans ce cas une correction parfaite est de rigueur. Il ne sera sur ce chapitre rien toléré de répréhensible…

    D’une façon générale les élèves de l’établissement devront toujours avoir à cœur de se conduire d’une façon polie, digne de leur milieu et de l’élite à laquelle ils appartiennent… 

    Le moindre manque d’éducation sera durement sanctionné. Il n’y a place au collège français de Fribourg que pour des enfants bien éduqués et pour de chics jeunes gens… 

    Les élèves prenant le tram se rassemblent à la porte du collège. Ils sont conduits en rang par la maîtresse de service à la halte du tram. Ils prennent leur place sans bousculade et en silence et observent pendant le voyage en tram une attitude irréprochable. Il est interdit de descendre ou de monter en marche. Les lèves qui contreviendraient à ces instructions se feraient remarquer dans la rue par leur mauvaise tenue seraient renvoyés du collège. Leur qualité d’élève du collège français qu’ils conservent même dans la rue, engage la réputation de l’établissement, comme leurs aînés ils représentent en occupation la France et sont constamment le point de mire des Allemands. Tous les élèves doivent être fiers de leur collège et jaloux de sa renommée… 

    Les Professeurs de français et maîtresse consacreront une classe de français, de morale ou d’instruction civique au développement de ce sujet. Le thème fera l’objet d’un devoir de rédaction. Ces devoirs seront remis au Directeur après correction et compte rendu. 

Le Directeur du collège français de Fribourg 

Document communiqué par Guy Petitjean
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.