Baden – La Königspfalz

(Promenade Historique à travers Baden-Baden de Raymond Sereau et Henri Gayot )

     En abordant la période du moyen âge, nous évoquerons d’abord un souvenir : celui de la Königsphalz. Lorsque l’on circule dans la Gernsbacherstraße on peut remarquer, près du restaurant Salmen, une ruelle au nom pompeux : la Königshofgasse.

    Là en effet, au XIème siècle, à l’époque des empereurs Saliens, se trouvait une de leurs résidences ; un Kônigspfalz (Pfalz était la déformation germanique du latin Palation)

    Ce palais n’était qu’une des nombreuses résidences que possédait l’empereur dont l’existence n’était qu’une suite de séjours dans ses différents châteaux.

    Il y avait là la cour, les grands serviteurs laïcs, sénéchal, échanson, écuyer, chambellan et les ecclésiastiques chargés des affaires religieuses ; enfin une foule de commerçants et d’ouvriers de toutes sortes qui gravitaient autour de ces personnages

    Puis lorsque l’empereur avait suffisamment bu, festoyé, chassé sur ses domaines, il se déplaçait et gagnait un autre Pfalz où il demeurait tant que celle-ci pouvait assurer la subsistance et celle de sa suite.

    Toutefois, il est permis de penser que le Pfalz de Baden était honorée de visites fréquentes. Le site était agréable et, peut-être, au contact des ruines romaines, les empereurs germains retrouvaient-ils le souvenir des Césars dont ils se flattaient d’être les successeurs.

    Si toute trace de la Pfalz a aujourd’hui disparu, il est curieux de constater qu’une activité artisanale qui, selon toute vraisemblablement, remonte à cette époque, subsiste encore en partie.

    Les hommes ont duré plus que les pierres, puisque nous retrouverons dans la Königshofstraße quelques vieilles familles restées fidèles aux métiers de tonneliers, savetiers, tailleurs qu’exerçaient les ancêtres dans ces temps lointains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.