Commémoration de l’amitié franco-allemande

Commémoration de l’amitié

franco-allemande à Baden-Baden

    Faisons un retour sur cette importante réunion franco-allemande, du 24 Juillet 2015 à Baden-Baden, avec Hélène Engels qui a enseigné l’histoire et la géographie au lycée Charles de Gaulle. Hélène Engels s’est consacrée depuis de nombreuses années aux relations entre nos deux pays.

    Son investissement dans l’organisation de cette réunion a été majeur, traduction des discours officiels, organisation de la cérémonie en coopération avec les autorités allemandes. Pour pérenniser cette journée Hélène Engels a été la coauteure française de la brochure « Passerelle »  que nous avons publié récemment.

    Cet attachement à l’amitié franco-allemande s’est traduit en 1997 par la publication d’une thèse

« La présence militaire française en Allemagne de 1945 à 1993 »

(Université de Metz – Faculté des Lettres et Sciences Humaines)

    Nous reviendrons très prochainement vers vous pour vous dévoiler son nouveau projet…

    Le 12 avril 1945 les premiers éléments de l’armée française entrent à B.B. Début d’une histoire de plus d’un 1/2 siècle qui a profondément marqué l’histoire de la France et de l’Allemagne.

    Le 24 juillet 2015 la Municipalité de B-B. a commémoré, par une petite cérémonie dans les locaux de l’ancien Lycée Charles de Gaulle, le 70ème anniversaire de la mise en place du Gouvernement Militaire Français en Allemagne, sous le commandement du Général Koenig.

    Dans son discours de bienvenue, Madame Margret Mergen, maire de B.B. a mis en valeur les réformes entreprises par le Gouvernement Militaire dans les domaines administratif, économique, éducatif et judiciaire de l’ensemble de la Zone Française en Allemagne. Après elle, plusieurs orateurs ont rappelé l’importance jouée par la présence française et tout particulièrement à B.B., dans la naissance et le développement de l’amitié franco-allemande :

    Le général J.L. Brette, ancien CCFFA, a détaillé les liens et activités avec la Bundeswehr et les manifestations diverses avec la population allemande. Hoeffel, ancien ministre et sénateur du Bas-Rhin a évoqué la figure du général Koenig après le retour de celui-ci en France, et montré le rôle politique joué par la ville thermale dans le rapprochement franco-allemand, en insistant sur la nécessité d’y maintenir un témoignage tangible de cette amitié.

    M.Brouillet, avant-dernier proviseur du Lycée a témoigné de l’originalité de la DEFA et des, pas toujours faciles à réaliser, rencontres entre élèves français et allemands. Sven Pries, l’actuel directeur de la Euraka, installée dans les locaux qui subsistent de l’ancien Lycée a témoigné de la continuité des activités éducatives au sein de l’établissement et du rôle joué par le campus universitaire dans le développement du nouveau quartier “Cité” .

    M.Niederer, président du Cercle Franco-allemand, a conclu en faisant de l’armée, de la politique, et de l’éducation, le socle de l’amitié franco-allemande. Et pour finir a rapidement présenté la brochure franco-allemande” Brückenschlag-Passerelle” publiée pour la circonstance, et dans laquelle, H.Engels ancien professeur au Lycée et P. Heuber-Sänger responsable des relations internationales et des jumelages auprès de la ville de B.B. retracent l’histoire de la présence française à B.B. de 1945 à 1999.

    Cette cérémonie a été encadrée par deux manifestations organisées, dans les locaux du Lycée, par l’infatigable Eric Conge, ancien élève.  Une très intéressante et explicite exposition photos visible jusqu’au 30 septembre sur le lycée de 1945 à 1999 et surtout une grande rencontre entre anciens élèves et professeurs les 1.e et 2 août.

    Lors de cette dernière il a été constaté que s’il était toujours question, beaucoup, de l’Allemagne, l’impasse était faite sur la partie de l’Autriche également occupée en 1945, et qu’il serait peut-être intéressant d’y revenir.

Hélène Engels

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.