Allerheiligen

Voilà un nom qui nous rappelle un site touristique des promenades dominicales  « l’Allerheiligen wasserfälle… »

Cependant nous en sommes très loin, Madeleine Klümper-lefebvre, nous informe que le premier novembre, journée de tous les Saints (Allerheiligen), les représentants des autorités allemandes et françaises ont rendu hommage aux Français qui reposent dans le cimetière français de Baden-Baden à Baden-Lichtenthall, voici son message :

 » Avons assisté Günther et moi hier au dépôt  de  deux gerbes devant le monument  du carré militaire français  dans l’ancien cimetière de Lichtental. C’est en effet la ville de Baden-Baden qui se charge depuis le départ des troupes françaises de cet acte de piété.

Une vingtaine de personnes étaient présentes, outre Madame Mergen (Maire de Baden) qui fit le discours d’usage  soulignant l’amitié franco-allemande gage de l’unité de l’Europe, la vice présidente de l’Association des Français à l’étranger, Madame Martine Schoeppner, le président du Cercle franco-allemand Dr Niederer, le président des Amis de la Martinique Serge Chéri Zécoté et le président de l’association sociale du Bade-Wurtemberg VdK, qui s’apparente à notre Souvenir français… »

Nous tenons à saluer la précieuse coopération de Madeleine et Gunther qui nous livrent régulièrement l’actualité.

Notre camarade Jean Barron, dont la grand-mère Maria repose dans ce cimetière depuis une soixantaine d’années, nous confiait :

« Adolescent j’ai été très impressionné par l’alignement de ces sépultures dans le carré militaire, pour chacune une simple croix plantée sur  la pelouse, alignées comme pour la parade, une très grande simplicité, un cadre arboré, parfaitement entretenu… »

« La grandeur dans la simplicité »

Précisions glanées sur internet :

En lisant le document, vous constaterez qu’il existe un carré de garnison aux cimetières, tant à Fribourg qu’à Baden-Baden…

LIRE LE DOCUMENT

et… LIRE L’ARTICLE DE PRESSE

 

Merci pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.