Le Cercle franco-allemand

    En mettant de l’ordre dans mes archives, voilà que réapparait un document d’intérêt historique, la naissance du cercle franco-allemand.

     Poussé par la curiosité, je suis allé fouiner sur le site de la Deutsch-Französiche Gesellschaft de Baden-Baden,  je me suis permis d’en extraire un article de Gisela Brüning  que je joins à la suite de cet article.  Je vous propose d’en prendre connaissance :

    Dès le début de l’occupation de Baden-Baden. Les premiers liens apparurent entre les membres des troupes d’occupation françaises et la population allemande. De nombreux Français vécurent pendant des années avec des Allemands, partageant cuisines et installations sanitaires.

    Le ressentiment de part et d’autre s’estompa et des amitiés se créèrent. Les nombreuses manifestations culturelles proposées par l’administration militaire française permirent à bien des Badenois d’acquérir une grande ouverture d’esprit vis-à-vis du voisin.

    Avec la création de la République Fédérale d’Allemagne en mai 1949, les troupes d’occupation françaises devinrent des forces de stationnement amies. La zone autour de l’ancienne Markgrafen Kaserne à l’ouest de la ville fut transformée et aménagée pour devenir le siège de l’état-major français. Les militaires et leurs familles y vivaient en cercle fermé. Il n’y avait pratiquement plus de possibilités de nouer des contacts. C’est pourquoi un désir naquit de chaque côté de créer un forum de rencontre. Ce qui aboutit finalement à la réunion de l’assemblée fondatrice du cercle-franco allemand de Baden-Baden.

    Un Président français, le colonel de Segonzac, et un Président allemand, M. Philipp Buss, furent élus et les activités futures fixées. Le but de tous les participants était de s’investir activement au profit de l’amitié franco-allemande et de la compréhension mutuelle. Il fut décidé de mettre en place des commissions pour divers centres d’intérêts comme le sport, la culture, la science et le social. Elles étaient chargées d’élaborer des propositions pour l’organisation des manifestations. C’est le 27 avril 1956 qu’est née l’association « cercle franco-allemand » (Deutsch-Französische gesellchaft).

Dès le départ, l’administration militaire française mit à la disposition de la jeune association les locaux situés à l’étage supérieur du foyer du soldat, l’actuelle Maison de France, à proximité de l’ancienne gare (Festspielhaus).

    Outre les cours de français et d’allemand, les manifestations mondaines régulières, Il y avait des conférences sur la politique, l’économie et la culture des deux pays  qui trouvaient un écho favorable dépassant le cadre de la ville de Baden-Baden.

    Actuellement, les voyages culturels qui servent à mieux nous connaître occupent une place prépondérante.

    Le cercle franco-allemand comprend environ 1.000 membres. Il est financé par les dons et cotisations. Avec le retrait des forces françaises de Baden-Baden et la restitution des emprises à l’État fédéral, le cercle perd ses locaux sis dans la maison de France.

LIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.