Léo est de retour

Oui mais à Achern !

  Pour des raisons stratégiques la ville d’Achern, comme la ville de Baden, a certainement perdu la statue de Léopold lors du deuxième conflit mondial, mais son nom fait partie du patrimoine historique du grand-duché, tout particulièrement pour la ville d’Achern, qui, dès la paix revenue érigea un nouveau monument. Et pourquoi la ville a t-elle marqué tant d’attachement à Léopold 1er ?  faisons un peu d’histoire :

    “Son monument  fut réalisé en 1855 par le sculpteur strasbourgeois André Friedrich, il serait placé exactement au centre géographique du pays de Bade. Le grand-duc s’illustra par son engagement contre la révolution de 1848 et comme bienfaiteur de la ville. En effet, c’est lui qui favorisa en 1842, l’ouverture du premier hôpital psychiatrique dans le grand duché“

    Vous avez  reconnu l’Illenau Relire les articles

    “A l’ouest de la ville, dans un magnifique parc séculaire et arboré, s’élèvent les bâtiments (aujourd’hui réhabilités) de cet ancien centre psychiatrique, autrefois à la pointe du progrès médical. Il fut fondé par un certain docteur Roll, psychiatre de renommée européenne au XIX siècle. Le cimetière de l’hospice recèle de nombreuses tombes d’anciens patients qui rappellent ces pages émouvantes d’histoire hospitalière. Malheureusement, les nazis mirent un terme à cette institution sociale. “

    Après la guerre, l’Illenau servit de casernement aux troupes françaises. Vous comprendrez ainsi pourquoi les Français déclaraient toujours habiter Achern et non ILLENAU, ce qui amenait toujours un sourire amusé, discrètement moqueur sur le visage de nos interlocuteurs  allemands.

   Je ne pourrais vous indiquer, comme à Baden, où déguster un délicieux chocolat chaud … mais dans le temps, près de la « Klauskirch », un Italien tenait boutique et pour quelques pfennigs offrait de délicieuses glaces, généreuses, crémeuses, ô combien parfumées.

S’ il n’a pas disparu, je me ferai un plaisir de vous y inviter …                                                      JPB

(Source « Ortenau Strasbourg rive droite – Philippe Fleck »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.