Sport et culture

     Voici un document de notre amie Jacqueline Bellaud, notre pionnière, la première élève, qui le lundi 22 octobre 1945, à l’heure où les brumes de l’Oos s’estompaient, franchit gaillardement les grilles du l’«Oberreal-Schule» à Baden-Baden …

    A tout hasard je vous envoie ce document… (Cliquez sur les photos) Mon père, officier des sports (entre autres), avait organisé cette fête culturelle, sportive et nautique dans le magnifique site de Badenweiler. Une belle réussite dont j’ai encore un souvenir ému !  De son splendide plongeon, déjà  suivi de ceux des  » gars  » qu’il avait entraînés.

La pièce Antigone était jouée en plein air et cela ajoutait à son atmosphère dramatique. Un partage de culture avec tous… Surtout avec les enfants car ensuite mon père avait obtenu que tous puissent avoir accès à la piscine en permanence, car cela leur avait été interdit auparavant. Tout l’été, allemands et français ont profité ensemble de ce bel endroit…

Amicalement  JB

Dans notre livre « Rencontres inoubliables » Jacqueline nous rappela le comportement exemplaire de son père, qui le 24 septembre 1945, sur le pont de Kehl notre père nous dit de l’écouter…

 « Mes enfants, nous arrivons en Allemagne, les gens ont beaucoup souffert, ils ont droit à une grande compassion. Nous les rencontrerons et nous les aiderons le plus possible. Pensons à l’avenir où plus jamais de telles guerres ne doivent recommencer. On apprendra leur langue, leur littérature, leur malheureuse histoire, ils deviendront nos amis ! » 

Mes frères et moi l’avons écouté sans « moufter »… et approuvé.

Commentaire :

JP Bénaut

Il y a beaucoup de noblesse dans l’état d’esprit de cet officier.  La guerre la plus horrible de l’histoire de l’humanité prenait fin, cet homme, après des années de combat,  a eu la force morale de dominer sa rancœur et de regarder la population allemande avec indulgence.

Grandeur d’âme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.