Baden-Baden au centre des décisions

   À la fin de la première moitié du XIXème siècle, la ville se transforme ! Partout s’élèvent des hôtels vastes et luxueux comme des palais tandis que des hôtels plus anciens, ne voulant pas être en reste, se modernisent hâtivement. Ça et là, de grands seigneurs ou de riches industriels allemands et étrangers se font construire de luxueuses villas au milieu des jardins où  les couleurs vivent des fleurs apportent leur note de gaîté.

    Les vieux remparts sont abattus et le fossé d’enceinte est remplacé par une allée élégante : La Sophienstrasse.

    Ainsi Baden-Baden prenait son caractère de cité mondaine et internationale qui, non seulement la classait au premier rang parmi les villes d’eaux européennes, mais  faisait d’elle, en même temps, un lieu de rencontre désigné pour les souverains et les premiers ministres, si bien qu’on a pu dire qu’elle fut le principal centre de diplomatie de l’empire ;

    C’est ainsi que les principaux événements qui ont marqué l’histoire de l’Allemagne au cours du XIVème siècle trouvent leur origine à Baden-Baden.

    Bismarck y prépara, d’accord avec l’Italie, la guerre contre l’Autriche qui, après la campagne de 1866, éliminera définitivement l’influence autrichienne des États de l’Allemagne du Sud. Il  y médita aussi la guerre contre la France qui lui permettra, en 1871, de faire triompher l’hégémonie prussienne et de créer l’Empire allemand.

    Les intrigues, les tractations, les combinaisons qui s’échafaudèrent ici, et qui sont à la base même des bouleversements actuels, font que Baden-Baden peut être considérée, à bon droit, comme une ville historique de première importance.

    Naturellement, la plupart des conversations entre hommes d’état se déroulèrent dans  les hôtels construits sur les bords de l’Oos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.