Frankfurter Hof

    Après le traité de Versailles, la mission militaire française, présidée par le Général Noël et chargée de la destruction des fortifications de Rastatt s’installa au « Französicher Hof » qui devait être par la suite débaptisé et appelé, probablement pour le purifier,

« Frankfurter Hof ».

    En 1945, le Frankfurter Hof devint la résidence des A.F.A.T dont les nuits, espérons-le, ne furent pas hantées par les mêmes sorcières qui expirèrent dans la Gemmingerturm.

Revoir l’article

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.