Le Badischer Hof

   Pour clore la tournée des Grands Ducs de Baden-Baden et mettre fin à notre promenade historique de la ville, voici un aperçu du dernier établissement qui établit sa notoriété dès le 19ème siècle…Le Badischer Hof :

   Sur l’emplacement de l’actuel Badischer Hof s’élevait au XVIIIe siècle un couvent des capucins qui avait eu une existence assez mouvementée.

   Déjà, en 1622, sa situation sur l’Oos frontière entre de Diocèse de Spire et celui de Strasbourg, avait entraîné une querelle entre le Margrave Wilhelm, qui voulait fonder un couvent franciscain, et l’évêque de Strasbourg qui préférait un couvent des capucins. On eut recours, pour trancher le différend, à un arbitrage pontifical.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Les capucins l’emportèrent et le Margrave Wilhem, faisant amende honorable, posa en 1631, la première pierre du nouveau monastère.

   Mais la construction n’en était pas encore achevée que les Suédois envahirent le pays. Les moines s’enfuirent et ne revinrent qu’en 1635. Peu après, en 1639, le couvent était envahi, pillé, et brûlé par les troupes de M. de Duras.

   Reconstruit en 1674, il connut, enfin, un siècle de tranquillité, mais en 1801, les princes allemands ayant sécularisé les biens de l’église, le couvent fut fermé en 1807.

   Lorsque l’architecte Weinbrenner se mit en devoir de construire à sa place un immeuble moderne. Il se trouva en présence d’une vieille bâtisse aux murs épais dont les caves étaient reliées par un souterrain au Neues Schloss. Tout fut rasé et l’on édifia l’hôtel, que nous connaissons avec son hall, dans le goût antique cher à Weinbrenner, qui lui donne son originalité.

   Le Badischer Hof, dont le premier propriétaire, l’éditeur Cotta, contribua grandement à la renommée de Baden, compte parmi ses hôtes célèbres Goethe et Weber dont les ombres ont peut-être engagé nos services des Beaux-arts et de l’éducation publique à venir s’installer sous le toit qui les avait jadis abrités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.