Tous les articles par Eric Conge

Les fables de ma fontaine

Voici un extrait du livre de notre Professeur de Lettres Monsieur Michel Wallon
Il a déjà publié de nombreux ouvrages dont ce livre fort amusant, un jeu ou une
adaptation personnelle des fables de La Fontaine.  
Quel virtuose de la langue française ! Ces fables ont été légèrement renommées et remises au goût du jour de notre époque moderne. Un livre plein d´humour, de tendresse et de sagesse !
Merci Monsieur Wallon 

lire la fable….. Continuer la lecture de Les fables de ma fontaine 

Jacques Higelin « le fougueux »

    Il nous a quittés le 6 Avril à l´âge de 77 ans. 😪

   Né en 1940, Jacques Higelin débute
sa carrière de jeune comédien en 1959
sur le tournage du film « Le bonheur est
pour demain » au côté d´Irène Chabrier.
Il correspondra longuement par courrier
avec elle lorsqu´il partira pour effectuer son
service militaire en Allemagne puis en Algérie.

« Lettres d’amour d’un soldat de vingt ans »
    Résumé… Il y a vingt-cinq ans, Jacques Higelin vécut une de ces histoires d’amour qui ensoleillent à jamais l’existence.
Tout au long de son service militaire, en Allemagne d’abord, en Algérie ensuite, il adressa à une femme restée à Paris des centaines de lettres. Des lettres qui, jour après nuit, disent l’amour, le désespoir, l’attente, la déception, le désarroi, la passion.
Article sur Babelio… 

   Des lettres qui, l’une après l’autre, construisent une 
histoire
singulière en même temps qu’universelle, et mettent en scène un homme amoureux d’une femme autant que de la musique.
    Et puis, vingt-cinq ans plus tard, une femme, cette femme, remet à Jacques Higelin ces Lettres d’amour du soldat de vingt ans qu’il avait été. Elles sont sublimes. Toutes authentiques, elles forment un véritable roman d’amour.

   Dans ce livre, Jacques Higelin évoquera plusieurs fois la « Maison des Jeunes » de Baden-Baden où il aimait passer quelques moments.

Continuer la lecture de Jacques Higelin « le fougueux » 

Baden-Baden et Gérard de Nerval

Le regard d’un poète 

  À l’été 1838, Gérard de Nerval entreprend un voyage en Allemagne. Fervent admirateur de littérature et de poésie allemande, Il a déjà traduit Klopstock, Goethe, Schiller, Burger et publié quelques années plus tôt une anthologie de la poésie allemande.

  Découvrant Baden-Baden pour la première fois, il est instantanément séduit par le caractère champêtre, délicieusement romantique, quasi théâtral de la ville et succombe d’emblée à son charme. Le portrait souriant, plein de fantaisie qu’il nous livre dans les «Sensations d’un voyageur enthousiaste» (1), ainsi qu’il intitulera plus tard les lettres de voyage qu’il adresse à son éditeur et à son ami Alexandre Dumas, brosse un tableau idyllique, sorte de réalité rêvée et poétique de la belle cité thermale dans les premières années de son âge d’or. En voici quelques morceaux choisis :

Continuer la lecture de Baden-Baden et Gérard de Nerval 

La Maternité Denise Ferrier (1949-1956)

A la suite du commentaire de Sybille de Monplanet nous rappelant l’existence
de la maternité installée sur les hauteurs de Baden, voici quelques informations
très intéressantes :

La maternité Denise Ferrier fut inaugurée le 16 Juin 1949 dans une ancienne
belle demeure sur les hauteurs de Baden-Baden au 30 de la Bernhardstrasse.
L´hôpital Pierre Mourier ayant besoin d´une annexe de maternité spécialisée,
30 lits supplémentaires furent installés dans cette clinique d´accouchement au « Bergschloss » pour accueillir les mamans et leurs nouveaux-nés. 

Le nom de cet établissement fut choisi en mémoire de Denise Ferrier, aspirante ambulancière, décédée au matin du 24 janvier 1945 en Alsace à Richwiller. Elle fut décorée de la Médaille Militaire et par la suite la Croix de Guerre avec palme lui fut décernée.

Continuer la lecture de La Maternité Denise Ferrier (1949-1956) 

Le Badischer Hof

   Pour clore la tournée des Grands Ducs de Baden-Baden et mettre fin à notre promenade historique de la ville, voici un aperçu du dernier établissement qui établit sa notoriété dès le 19ème siècle…Le Badischer Hof :

   Sur l’emplacement de l’actuel Badischer Hof s’élevait au XVIIIe siècle un couvent des capucins qui avait eu une existence assez mouvementée.

Continuer la lecture de Le Badischer Hof 

La maison Messmer à Baden

    Au fil des mois nous vous avons diffusé des articles publiés dans les années 1945 par
Raymond Sereau et Henri Gayot, premier professeur de dessin au lycée Charles de Gaulle, ces publications étaient regroupées dans un fascicule intitulé :

PROMENADE  HISTORIQUE
A
TRAVERS  BADEN – BADEN

   
    Ce document nous avait été confié par Yves Pernuid que nous remercions vivement. Voici un des derniers articles qui vous parle de la maison Messmer aujourd’hui rénovée en un luxueux hôtel 5 étoiles. Pour clore cette série nous vous parlerons prochainement du Badischer Hof.
  

    Il nous reste maintenant à parler d’un grand bâtiment qui paraît abandonné et qui présente sa façade triste derrière le petit théâtre : On l’appelait la maison Messmer.

Continuer la lecture de La maison Messmer à Baden 

Le Complexe de l’exclusion

Extrait du Florilège à mettre à l’oubli de l’oubli (Direction de l’Enseignement Français en Allemagne)

1er Tableau :

Le 22 février 1946, l’élève G… de la classe de 6ème classique est traduit devant le conseil de discipline du collège X… pour s’être approprié des objets ne lui appartenant pas. Bien que méritant une peine d’exclusion définitive par son indiscipline, sa paresse, son mauvais esprit, “le conseil lui accorde“ un mois de délai pour manifester un complet changement d’attitude. A l’issue du mois, le père préfère retirer définitivement son fils du collège.

 

Continuer la lecture de Le Complexe de l’exclusion 

Ferdinand Zeppelin

Ferdinand Zeppelin à Baden-Baden

 

    Notre aérodrome de Baden-Baden a une longue tradition. Il fut fondé en 1910.
Au début, les Zeppelins exploitèrent la liaison régulière en partance de Baden-Baden. Les premiers événements aéronautiques et une navigation aérienne intense se développèrent rapidement sur l’aérodrome de Baden-Oos.

Hangar à dirigeable avec le LZ 11 « Viktoria Luise »

Continuer la lecture de Ferdinand Zeppelin 

Les élèves sur Facebook

Merci, c´est grâce à vous tous ! Soit près de 10% de la totalité des élèves qui ont
fréquentés nos 2 lycées de Baden-Baden et de Baden-Oos
  entre 1945 et 1999.
Aujourd’hui 2100 membres sont inscrits sur le groupe du lycée
ainsi que 500 membres sur le groupe des écoles primaires

voir les liens internet sur Facebook (inscription obligatoire)

Classes du Lycée Charles de Gaulle Baden-Baden (FFA) (2100 membres)

Ecoles primaires de Baden-Baden (500 membres)

Albert Hamiaux et Eric Conge-Lehmann vos administrateurs facebookiens 

Site Facebook créé le 28 janvier 2014.

Le Petit Lycée de Baden

     Le Lycée Richard Wagner Gymnasium a été passablement endommagé après les combats dans la ville d´avril 1945, mais en juin 1945, 18 bachelières allemandes purent tout de même y passer leur BAC.

         A l´automne 1945 après une rénovation sommaire du bâtiment, 145 filles allemandes purent commencer leur année scolaire normalement. 

Continuer la lecture de Le Petit Lycée de Baden