Archives pour la catégorie Histoire

Jacques Higelin « le fougueux »

    Il nous a quittés le 6 Avril à l´âge de 77 ans. 😪

   Né en 1940, Jacques Higelin débute
sa carrière de jeune comédien en 1959
sur le tournage du film « Le bonheur est
pour demain » au côté d´Irène Chabrier.
Il correspondra longuement par courrier
avec elle lorsqu´il partira pour effectuer son
service militaire en Allemagne puis en Algérie.

« Lettres d’amour d’un soldat de vingt ans »
    Résumé… Il y a vingt-cinq ans, Jacques Higelin vécut une de ces histoires d’amour qui ensoleillent à jamais l’existence.
Tout au long de son service militaire, en Allemagne d’abord, en Algérie ensuite, il adressa à une femme restée à Paris des centaines de lettres. Des lettres qui, jour après nuit, disent l’amour, le désespoir, l’attente, la déception, le désarroi, la passion.
Article sur Babelio… 

   Des lettres qui, l’une après l’autre, construisent une 
histoire
singulière en même temps qu’universelle, et mettent en scène un homme amoureux d’une femme autant que de la musique.
    Et puis, vingt-cinq ans plus tard, une femme, cette femme, remet à Jacques Higelin ces Lettres d’amour du soldat de vingt ans qu’il avait été. Elles sont sublimes. Toutes authentiques, elles forment un véritable roman d’amour.

   Dans ce livre, Jacques Higelin évoquera plusieurs fois la « Maison des Jeunes » de Baden-Baden où il aimait passer quelques moments.

Continuer la lecture de Jacques Higelin « le fougueux » 

Les coulisses de l’histoire

  Voici une tragédie peu connue qui  se déroula en Bavière
à Bad-
Reichenhall en 1945. Des  Français volontairement engagés dans la waffen SS se rendirent aux forces américaines qui les remirent aux troupes de la 2ème DB.

    Leur sort fut rapidement scellé, sans procès la douzaine de Français fut immédiatement passée par les armes.                                                                                                             JPB

lire la suite….

 

Ferdinand Zeppelin

Ferdinand Zeppelin à Baden-Baden

 

    Notre aérodrome de Baden-Baden a une longue tradition. Il fut fondé en 1910.
Au début, les Zeppelins exploitèrent la liaison régulière en partance de Baden-Baden. Les premiers événements aéronautiques et une navigation aérienne intense se développèrent rapidement sur l’aérodrome de Baden-Oos.

Hangar à dirigeable avec le LZ 11 « Viktoria Luise »

Continuer la lecture de Ferdinand Zeppelin 

Les deux chemises.

     Rotenfels une petite station thermale qui tenait son nom de ce gros rocher de grès rouge qui surplombait la Murg, une petite rivière qui prenait sa source dans les montagnes environnantes, là ! au pied du rocher, pendant la guerre était installé un camp de concentration, je me souviens très bien d’une poutre fixée entre deux arbres, la corde à pendaison y était encore accrochée… aucune autres traces, plus de baraques, plus d’enceintes… seule la corde était restée pour témoigner du sort des malheureux déportés; J’étais impressionné par cette corde. Il faut s’imaginer ces corps privés de vie qui s’y balançaient… ce camp alimentait en main d’œuvre les usines Mercedes de Gaggenau… combien étaient-ils ? Je n’en ai aucune idée… (Un clin d’oeil à « L’ordre du jour »  d’Eric Vuillard, prix Goncourt 2017)

     En 2009 à l’occasion de mon séjour à Rotenfels j’eus l’occasion de m’incliner sur la tombe de la famille B…  dont nous occupions la maison et de me recueillir devant la stèle commémorative qui fut érigée dans le parc thermal non loin du camp d’internement… gestes symboliques de la réconciliation d’aujourd’hui.

 JP Bénaut – Jeunesse nomade  

Alexandre Dumas va vous relater la légende des deux chemises, une de plus au palmarès de la mythologie allemande qui se déroula dans ces mêmes lieux.

 
Continuer la lecture de Les deux chemises. 

Pierre de Stauffenberg

    Après avoir vécu la légende du  L’ancien Burg d’Eberstein narré par Alexandre Dumas et que Madeleine Klümper nous résumait en ces termes :  « Assiégé sans succès depuis trois ans par l’Empereur Otto 1er; pour arriver à ses fins, il imagina une ruse en invitant ses adversaires à participer à un tournoi à Spire. Mais sa fille Edeltraut dévoila le complot au Comte Eberhard et sauva ainsi le château… »  sans compter sur la légende du Mummulsee que vous avez personnellement vécue en 2014 lors de notre séjour en Forêt Noire … et l’hommage rendu à Turenne que chacun d’entre-vous a vraisemblablement rendu en son temps… voilà une nouvelle visite, le château de  Stauffenberg, traditionnellement  menée en compagnie d’Alexandre Dumas :

Continuer la lecture de Pierre de Stauffenberg 

« Des frontières entre guerre et paix »

Voici une vidéo récemment diffusée sur ARTE – TV  qui vous replongera dans les  différents frontaliers  franco-allemands. Un documentaire qu’il aurait été très intéressant de visionner avant notre Assemblée Générale  en Franche comté.

« France / Allemagne, une histoire commune »

« Des frontières entre guerre et paix »

Suivez ce lien !

(Votre vidéo après quelques secondes de publicité)

 

Une tâche de l’histoire

    Nous avons vu avec quelle rapidité la ville de Baden-Baden engagea la « germanisation » des enseignes hôtelières dès la fin du 18ème siècle… l’après première guerre mondiale a été beaucoup plus lente pour gommer les noms des dignitaires nazis. En voici un exemple flagrant à Baden-Baden,

      Un article paru en le 8 mai 1995 dans le quotidien « Libération »,  50 ans jour pour jour , après la fin du conflit nous révèle  qu’il n »est pas facile de refaire l’histoire ».   LIRE

Le château d’Eberstein

    Le château d’Eberstein  ?  je vous en avais parlé , lors de l’Assemblée Générale 2009,   avec un projet  » Forêt Noire 2010″ , balayé par une contre proposition Fribourg, qui n’a jamais vu le jour.

     Vous y auriez été conviés pour le repas de gala dans un cadre somptueux qui domine la vallée de la Murg.  Un édifice moyenâgeux, assiégé par les vignobles à flanc de montagne. En contrebas  la vallée de la Murg…  la charmante villégiature de Bad Herrenalb et son cloître…  Gernsbach et au fond de la vallée Freudenstadt que vous auriez atteint à bord du petit train de la Murg…

    Mais si vous passez par là, prenez place sur la terrasse du château pour déguster un verre de :

« Alde Gott »

« Der excellente wein von Sasbachwalden ». 

et vous marcherez  sur les pas d’Alexandre Dumas  qui vous livre un de ses souvenirs :  Continuer la lecture de Le château d’Eberstein 

Turenne – Salzbach

    Rares sont ceux d’entre nous qui ne sommes pas allés à Sasbach, lieu de pèlerinage sur cette languette de terre française au cœur du Pays de Bade, là où fut tué Henri de la Tour D’Auvergne dit Turenne…

    Mais le monument d’aujourd’hui ne ressemble en rien à ses ainés.

Relire l’article à ce sujet

   La visite d’aujourd’hui nous est commentée par Alexandre Dumas qui nous fait un superbe récit, historique et non sans humour, de son pèlerinage à  Sasbach.

      Continuer la lecture de Turenne – Salzbach 

La légende du Mummulsee

Voilà ce que j »avais écrit dans « Rencontres inoubliables »

« … Moments de bonheur, de nostalgie. Chaque fois que je déambulais dans le promenoir de la Trinkhalle, parmi les impressionnantes colonnes corin­thiennes, je restais pensif devant les tableaux muraux réalisés par Jakob Götzenberger et dont les thèmes étaient puisés dans la mythologie allemande. Les Allemands sont friands de légendes, toutes plus impressionnantes les unes que les autres, il y aurait de quoi rédiger une encyclopédie, une tâche titanesque. Mais quelle était l’inspiration pour ces tableaux de la Trinkhalle ? Chaque tableau est bien nommé, mais derrière ce nom que se cache-t-il ?

  Là est la question, certains tableaux ont fait l’objet de  plusieurs interprétations, c’est le cas de la légende du Mummulsee, là où nous nous sommes promenés lors de notre Assemblée Générale en 2014. En voici la vision  d’Alexandre Dumas…

Continuer la lecture de La légende du Mummulsee 

Qui est Dorce Seals ?

 

     Il est l’un de ces héros anonymes qui, en juin 1944, débarquèrent à Omaha Beach ! Tous prêts au sacrifice suprême pour nous rendre la liberté, à nous Français et  au monde occidental.  N’oublions  jamais le courage et l’abnégation de ces  GI, ils ont été la fierté de l’Amérique, ils ont été la fierté du monde libre !

 Merci à vous tous !

    Danielle et René Heliot, qui consacrent une partie de leurs loisirs à la commémoration  du débarquement, ont eut la joie de rencontrer Dorce Seals, l’un de ces hommes d’exception. Laissons leur exprimer leur admiration !

Continuer la lecture de Qui est Dorce Seals ? 

1947 Cohabitation sensible

« Cela aurait pu être pire »

    Pour les habitants de Baden-Baden, Allemands et Français, les premiers temps de l’occupation furent une période très délicate. Il existait de nombreux différents. Il fallait non seulement  « gommer » des deux côtés les conséquences de la guerre, mais pour beaucoup  les souvenirs douloureux  hantait toujours les esprits.

Continuer la lecture de 1947 Cohabitation sensible 

Les Banats !

    L’organisation de l’enseignement français en Allemagne n’a pas été sans poser de problèmes. Tout était à construire : réquisitionner les locaux, externats et internats… établir les programmes, se procurer les matériels… recruter les enseignants, certains venaient directement des cadres réservistes qui avaient participé à la campagne d’Allemagne… il fallait faire face à l’enseignement des enfants des personnels civils et militaires… un travail de longue haleine dans une situation d’urgence.

Continuer la lecture de Les Banats ! 

Vivez en France, travaillez en Allemagne !

TRAMFEST – Jours de fête à Kehl et Strasbourg ces 29 et 30 avril 2017, pour l’inauguration de la ligne transfrontalière du Tram qui relie à nouveau entre elles les deux cités voisines. Orchestres, flonflons, bals et feux d’artifices pour saluer, de part et d’autre du Rhin, le nouveau pont qui rapproche un peu plus nos deux pays, et le beau symbole d’Europe qu’il représente.

Continuer la lecture de Vivez en France, travaillez en Allemagne ! 

Mon voyage à Berlin 1954

gz      En écho au message publié hier « Berlin 1956 » je me suis remémoré mon voyage à Berlin en 1954. J’avais 16 ans et je partais pour une visite de la capitale allemande… voici un passage de mes souvenirs, c’était hier !

…  C’est dans ce contexte que j’eus la chance le 15 septembre 1954, d’aller visiter Berlin. Ce qui devait être une promenade fut un véritable chemin de croix… 

Continuer la lecture de Mon voyage à Berlin 1954 

Berlin 56

“Hier soir, jeudi 6 avril, j’ai vu les trois premiers épisodes d’une nouvelle série  sur ARTE : BERLIN  56 !
 
Époustouflant  ce Berlin qui se remet de la guerre… les familles bourgeoises… l’arrivée du Rock and Roll…
 
Chaque jeudi à 21 h sur Arte !
 
Quand j’ai dit à mes petits enfants que moi aussi je dansais le R and R à peu près à la même époque… mais à Baden Baden…
 
Et je ne le dansais pas seule !
 
Au Sinner Ek… les concours avec les Allemands…
 
Allons ! allons ! Que ceux qui se reconnaissent lèvent le doigt… Il y a prescription!”
Yvette Isaac

Hôpitaux et divertissements

Une ville thermale qui s’affirme pendant la première guerre mondiale

    À peine plus de quarante ans après la plus grande épreuve que la ville thermale des bords de l’Oos ait surmontée, avec l’interdiction des jeux de hasard par le Royaume allemand en 1872, l’histoire mondiale rattrapait de manière inexorable le petit monde habitué au succès qui vivait entre Forêt-Noire et plaine du Rhin.

Continuer la lecture de Hôpitaux et divertissements 

Reportages

Je vous signale une émission particulièrement instructive diffusée hier soir sur FR3 « Quand la France occupait l’Allemagne », émission commentée, entre autres, par Jean NURDIN , qui avait aussi commenté ‘RENCONTRES INOUBLIABLES’.
Ne perdez pas de temps : vous pouvez la revoir pendant quelques jours en cliquant sur :

​Yvette Isaac nous signale également sur ARTE : Une journée très franco allemande :
Dès 11h  et jusqu’à 13 h 20  :
                                               Chers ennemis: les Français et les Allemands .
Et ce soir un film                 300  MOTS D’ALLEMAND
 Je crois que cela nous intéresse tous !
Vous pouvez  revoir ce reportage  pendant quelques jours en cliquant sur le lien ci dessous :

http://www.tv-replay.fr/redirection/17-02-17/chers-ennemis-les-francais-et-les-allemands-3-10-arte-12212504.html

Bien amicalement

Jean-Pierre Bénaut

      Bravo  ! J’ai vu le reportage sur l’occupation et me suis retrouvée plongée dans cette ambiance de mes 16 ans, après 12 ans de Maroc et 5 ans de guerre. Ruines et désolation pour les uns, joie de retrouver nos pères pour les autres.

      Le briefing de mon père que je cite dans le livre m’a beaucoup aidée en ces temps là . Tout le long de ma vie aussi  ! De nos jours c’est plus difficiles hélas ! Cordialement

 Bellaud jacqueline 

***

Cher JEAN PIERRE

Merci de m’avoir permis de voir ce documentaire, qui m’a éclairé sur de nombreuses zones d’ombre.
Je suis heureux et fier, de constater qu’une fois de plus, la France a su se montrer digne de nos traditions et comprend mieux  maintenant pourquoi les Allemands ( ceux de notre zone ) nous appréciaient à notre juste valeur.
j’en profite de cette occasion, pour condamner avec vigueur les propos de Macron sur la colonisation française.

***

Bonjour Guy !

C’est un plaisir de te voir un peu ici…

Je suis entièrement d’accord avec TOUT ce que tu dis !

Macron ????? Quelle honte ! Surtout pour des gens comme moi… anciens Pieds Noirs d’Algérie et du Maroc …
En voilà encore un qui s’élimine tout seul !!

Et aujourd’hui ,grâce à Arte une belle journée… Paris _ Berlin!

Yvette Isaac