Une lettre émouvante

Une lettre émouvante (Cliquer sur les photos pour les agrandir)

    Je vois que mon excellent ami, Jean-Pierre Wittorski a pris contact avec toi, suite au petit texte que j’avais écrit en complément de  celui de Jean-Paul  Broda.

   Je ne peux qu’être très content du rapprochement des deux sites, Jean-Pierre Wittorsky fait partie de ceux, qui comme toi ne compte ni leur temps ni leur peine au service de l’association qu’ils animent. C’est un homme de valeur qui a réussi cette association d’environ 200 français ayant tenus garnison à Weingarten, sans compter les Allemands, des militaires, qui eux aussi, tiennent actuellement garnison dans cette jolie ville. Presque tous les ans ils sont reçus par la mairie dont le Burgmeister est coprésident.

    Pendant des années, j’ai suivi de très prés les activités de l’AFAGW. Jean Pierre m’ayant fait hussard d’honneur bien que n’ayant jamais été dans un régiment de Hussards. En effet, dans les années 90, il avait été voir mon père dans sa maison de retraite de Versailles. Il était à la recherche de la cloche de la chapelle de Fritzlar (dont ma mère était la marraine) et de renseignements historiques sur ce régiment.

    Fritzlar étant la garnison où mon père, alors colonel de cavalerie, avait recrée le 5° Hussards. Cette visite a été pour mon père une grande et agréable bouffée de souvenirs. Jean Pierre lui a fait un plaisir immense, car mon père s’est dit que malgré les années on ne l’avait pas oublié. Je ne remercierais jamais assez Jean Pierre Wittorski du plaisir qu’il a fait par sa visite à mon père, en fin d vie.

   La cloche fut retrouvée et fut offerte à la ville de Weingarten, qui l’installa dans le beffroi du Rathaus, avec pose d’une plaque qui fait honneur à mes parents. (ci-joint la plaque apposée).

    Les anciens du Lycée de Baden et les anciens du 5° hussards étaient donc faits pour se retrouver et je suis très honoré d’y être pour un petit quelque chose.

Alain Bernard

 

1 réflexion sur « Une lettre émouvante »

  1. Commentaire :

    Je suis tombé en première page sur le témoignage de notre ami Alain Bernard, c’est un peu, beaucoup, passionnément, exagéré mais Ô combien sympathique de sa part. Mais on ne le fait pas pour la gloire. Je souhaite cependant apporter une précision, je n’étais pas seul dans l’aventure. Deux anciens de notre régiment Mickaël Lonnikoff et Jacques Mirlier étaient aussi à la base de la création de l’amicale. Le premier est décédé il y a une dizaine d’années et le second le 24 juillet dernier (laissons de côté le vieil adage), ce qui fait que je me retrouve grand timonier et accessoirement avec quatre casques « Membre, Président, Secrétaire, Trésorier ». Et quant on connaît le poids d’un casque lourd de l’époque … !!!

    Amitiés

    Jean-PierreWittorsky

    Qui sommes nous ? – Mentions légales – Droit à l’image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.