Baden, visite impériale

Baden-Baden 1955

 « Les rossignols chantèrent pour Soraya »

       Le shah d’Iran et l’impératrice Soraya arrivèrent le jeudi 3 mars 1955 par train spécial, à la gare de Baden, pour une visite officielle. Le corps diplomatique et les représentants du gouvernement du Land de Bade-Wurtemberg étaient déjà arrivés de Bonn. La police avait interdit un vaste périmètre autour de la gare et le long du trajet menant à l’hôtel Hanhof.

 (Photo :  l’impératrice Soraya en grande robe de bal, portrait réalisé au cours du banquet dans la salle ronde du Kurhaus,   « Cliquez dessus pour l’agrandir »)

   Une multitude de guirlandes fut déployée. Les endroits encore  » peu présentables “ furent dissimulés  par des branches de sapin.

   Le Jardinier en chef Rieger dut rendre le parc de l’hôtel « Hahnhof » aussi fleuri qu’au printemps, mais début mars, la nature n’offrait pas encore sa palette de couleurs… il fit venir par train express, de Hollande et d’Italie, des œillets, des mimosas, des tulipes, du lilas, des branches fleuries de cerisiers du Japon et de pommiers.

   Le clou du spectacle fut un couple de rossignols que l’on dissimula dans le parc de la villa. Leur chant devait charmer le couple persan.

   “Cela fait longtemps qu’on ne l’a pas vu un tel spectacle“ s’exclama un très vieux portier d’hôtel de Baden-Baden, qui avait vécu de nombreuses visites officielles.

   Les trains spéciaux arrivèrent avec plus d’une heure et demie de retard. Les Altesses Impériales quittèrent le wagon-salon rouge du Président Heuss (*1). Soraya dans son célèbre manteau de vison, offert par Staline. Les flashs crépitaient, les caméras des actualisés ronronnaient, des centaines de policiers étaient aussi tendus que les milliers de badauds.

   Plus de 600 invités se retrouvèrent pour la grande réception au Kurhaus. Les élégantes apparurent en robe longue, les hommes en habit de soirée.

   Médailles et colliers de diamants scintillaient à profusion. À la demande particulière des invités un concert fut organisé par l’ensemble philharmonique de Baden-Baden. Le concert se termina par un bal avec l’orchestre de la Südwestfunk.

   Ce fut la première visite d’un couple impérial régnant, depuis la veille de la première guerre mondiale, elle dura deux jours et demi. En dehors de la réception au Kurhaus, fut organisé un lunch au Hohritt (2) dans la haute Forêt Noire.

Le casino se félicita que ces deux joueurs impériaux venus de ce lointain orient n’aient eu que peu de chance à la table de jeu.

*1  Président de la République Fédérale d’Allemagne de 1949 à 1959

*2  Le Hohritt, restaurant particulièrement renommé situé au dessus de Sasbachwalden

Extrait de l’album “Das war das 20 Jahrundert in Baden Baden“      Robert Erhard

Traduction JC Martin

Je me rappelle très bien de cette visite car je faisais partie des badauds qui espéraient voir Soraya. Nous avons avant tout vu un cortège de voitures. Quelques jours plus tard nous avons pu admirer toutes les photos prises lors de la réception organisée au Kurhaus.

Yvette Bö

1 réflexion sur « Baden, visite impériale »

  1. Je me rappelle très bien de cette visite car je faisais partie des badauds qui espéraient voir Soraya. Nous avons avant tout vu un cortège de voitures. Quelques jours plus tard nous avons pu admirer toutes les photos prises lors de la réception organisée au Kurhaus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.