Lichtentaler Allee

Lichtentaler Allee, Baden Baden – Avril 2016 :

  À travers quelques images je vous invite à une promenade le long des rives fleuries du paisible et docile cours d’eau qui traverse la ville de Baden-Baden par une belle journée de printemps.

    L’Oosbach, car c’est de lui qu’il s’agit, est une petite curiosité en soi ; rivière ou ruisseau selon la saison il participe indéniablement au charme de la cité. Il ajoute au décor luxueux et baroque des prestigieux hôtels et des belles demeures qui le bordent, le rafraîchissant murmure de l’eau vive et limpide des torrents de la Forêt-Noire dont il est issu. Point d’herbes folles ni d’algues importunes sur son lit de pierre pavé, il cascade joliment par-dessus les paliers de retenue qui s’appliquent à adoucir son débit et le contraignent à la sagesse dans sa traversée de la ville.

   C’est dans le parc de la Lichtentaler Allee, cette vaste prairie dédiée à la promenade, arboré de belles et nombreuses essences rares, encadré d’un bord à l’autre du vallon par les grands coteaux de sapins et les magnifiques jardins soigneusement aménagés et entretenus pour le seul plaisir des yeux, qu’il dévoile ses plus beaux attraits : les ponts raffinés, les passerelles admirables et élégantes qui le traversent de toutes parts et enchantent le regard tout au long des ses berges.

    C’est à la découverte de ce ruisseau de charme et de ses jolis ponts que je vous convie aujourd’hui en cliquant ICI.

Robert Popille

     L’article de Robert Popille donne un aspect de l’Oos très romantique, à l’image de la ville de Baden. Mais ceux d’entre-vous qui avez participé à notre réunion à Geroldsau en 2016. Souvenez-vous ! le propriétaire du Gasthaus Auerhahn exposait une collection de photos. Le rez-de-chaussé de son établissement avait été submergé lors d’une crue de l’Oos. Voici un témoignage qui nous montre que le torrent peu se déchainer :

« 1947 – Inondation à Baden-Baden » :

        À la fin de l’année 1947, la ville fut de nouveau ravagée par une grave inondation. L’Oos et le Grobbach dévalèrent dans la vallée comme des torrents furieux. De nombreuses caves furent inondées. L’eau abima ainsi les vivres, déjà si rares, stockées pour l’hiver. Les services de la mairie déclarèrent des dommages à hauteur de 610.000 marks.

Extrait de l’album “Das war das 20 Jahrundert in Baden Baden“      Robert Erhard
Traduction JC Martin
Isaac Yvette
yvette.isaac@free.fr
88.186.84.31
Quelle merveilleuse promenade dans ce lieu paradisiaque!

Merci Robert ….

Nous espérons que les gros orages qui ont fait aussi de graves dégâts en Allemagne ,ont épargné Baden Baden et ces lieux que nous avons fréquentés avec tant de bonheur à différentes étapes de notre vie.

Yvette Barale – Isaac

1 réflexion sur « Lichtentaler Allee »

  1. Quelle merveilleuse promenade dans ce lieu paradisiaque!

    Merci Robert ….

    Nous espérons que les gros orages qui ont fait aussi de graves dégâts en Allemagne ,ont épargné Baden Baden et ces lieux que nous avons fréquentés avec tant de bonheur à différentes étapes de notre vie.

    Yvette Barale – Isaac

Répondre à Isaac Yvette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.