Une histoire à deux entrées

En 1954/55, j’étais en classe en 4ème au collège Turenne de Fribourg avec JEAN PIERRE YZERMAN.

Nous nous sommes évidemment perdu de vue.

Dans les années 70,  j’entendais souvent sa voix et son nom sur France inter, dont il fut l’un des  brillants directeurs.

 

Par quel hasard heureux, j’appris qu’il était marié avec ANNICK BEAUCHAMP, elle-même animatrice d’une émission sur France inter, avant prendre la direction d’une émission de télé sur la 2 .

Dans les années 90, un de mes représentants, en bavardant de choses et d’autres, m’apprit que dans son village GUIGNES(77) habitait ANNICK BEAUCHAMPS ?

Mon sang ne fit qu’un tour,  je lui confiais dès le lendemain, une photo de notre classe de 4ème et dès le surlendemain, il me confirmait qu’elle était bien l’épouse de mon ami de jeunesse.

Un rendez vous fut rapidement pris, et un beau soir, nous dinions chez chez eux (quelle superbe femme, son épouse voir internet)

Le diner fut exceptionnel, il avait invité également MICHEL MEYER, le correspondant de la 2 en Allemagne, à cette époque.

J’étais aux anges, d’écouter ces trois personnalités, qui dans ces années là, faisaient LA UNE des radios et télé.

EN 1995, ANNICK BEAUCHAMP fût emportée par un cancer, JEAN PIERRE YZERMAN. avait entre temps quitté France INTER et nous nous sommes à nouveau perdu de vue.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais c’était sans connaître mon opiniâtreté.

Dans les années 80, j’adorais un auteur très en vue à l’époque, RENE FALLET, nombreux ont été ses livres, transposés au cinéma : le triporteur, la soupe aux choux, Paris au mois d’août ( prix interallié 1964), Banlieue Sud Est etc…

Paris au mois d’Août m’avait beaucoup séduit :

l’histoire était la vie, d’un petit homme insignifiant marié à une femme quelconque, vendeur au sous sol de la Samaritaine, au rayon cannes à pêche et qui rencontre, une belle étudiante anglaise qui passait par là ! Sa femme étant partie en vacances à la campagne, il tombe amoureux de cette sublime créature, mais le mois d’Août se termine et cette dernière repart chez elle.

Je me souviens surtout de la fin du livre, où lui à la fenêtre de sa misérable chambre de bonne, sa femme à son retour de vacances lui dit :

Comme d’habitude, je t’apporte ton bol de café, et après un long silence, il lui répond, non,  à partir d’aujourd’hui, je prendrais une tasse de thé.

Ça m’avait marqué ?

Revenons à nos moutons, il y a 15 jours, recherchant à nouveau JP.Y, sur Google, je trouve le résumé d’un article, où les deux noms FALLET et JP.Y étaient intimement joints.

J’étais tombé sur un vendeur de livres rares et autre, un livre de RENE FALLET dédicacé à JP.Y alors directeur de France INTER .

Ce livre dont le titre est ERSATZ !!!!!!!

Hitler garde champêtre ! c’est la gageure que tient avec brio rené FALLET tout au long d’un roman fertile en cocasseries et en trouvailles poétiques. Donc Hitler n’est pas mort, c’est un de ses sosies, un ERSATZ parfait qui c’est suicidé à sa place.

A LIRE ABSOLUMENT.

J’ai envoyé à JP BENAUT , la photo de la couverture du livre ainsi qu’un fac similé de la  sublime dédicace de RENE FALLET.

La question que je me pose est que René Fallet, devait connaître la vie et la jeunesse allemande de JP.Y, pour lui envoyer une telle dédicace !

La voici :

Pour Jean Pierre Yzerman avec les 13 hitlériennes amitiés de son SS préféré Herr Von Fallet.

J’ai pensé que ce récit pourrait vous intéresser.

 PS /On peut trouver ce livre sur Amazon ou autre à 10 euros, je voulais absolument ce livre pour toutes les raisons décrites haut et je l’ai payé relativement cher .

1 réflexion sur « Une histoire à deux entrées »

  1. Bonsoir Guy !

    Je viens d’aller me promener sur Internet et mon ami GOOGLE m’a appris que notre ami Jean-Pierre YZERMAN que tu as bien connu et apprécié, est mort en Mai de cette année « des suites d’une longue maladie … »

    J’aime entendre parler de nos amis du temps des FFA!

    Ce serait bien que certains puissent parfois nous ramener quelques beaux souvenirs d’amitié comme tu l’as fait là !

    Merci à toi..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.