Archives de catégorie : Anecdotes

On ne badine pas avec

Le règlement…

    Lors de nos retrouvailles en juin 1999 à Baden-Baden, nous avons revécu, le temps d’une matinée, cette extraordinaire atmosphère qui régnait au lycée Charles de Gaulle.

    En regardant l’exposition photo, un détail m’avait profondément frappé… Votre tenue vestimentaire… Mesdemoiselles ! Pardon Mesdames ! Vous étiez toutes plus élégantes les unes que les autres, c’était une des façons d’exprimer votre personnalité ! Vous aviez beaucoup de charme ! Beaucoup de classe !

Continuer la lecture de On ne badine pas avec

Mes vélotours

   Vélo-randonnées d’un senior

     En cette période estivale, voici des promenades que nous offre notre camarade André-Serge Niedzielski, un cyclo tour européen qui nous rappelle, ou nous révèle, des paysages somptueux, bucoliques et artistiquement  photographiés… à vous les sportifs de l’association d’enfourcher votre coursier et de parcourir les chemins inverses pour rejoindre notre ami à Schwangau… vous avez le libre choix du nombre d’étapes… Voici son message :

    Je viens de publier un blog concernant la randonnée cycliste qui devrait montrer que, même à un certain âge, une activité sportive reste possible et bénéfique. Il est évident que les mesures de prudence habituelles doivent être respectées tant au niveau santé que capacités cyclistes.En fait  » un petit coup de pouce  » à la mobilité des seniors que nous sommes.

   Ce blog bilingue pourrait également faciliter les échanges inter européens dans le cadre de l’amitié franco-allemande que ce soit au niveau randonnée à vélo ou tourisme classique.

 www.meine-velotouren.de/fr

Bien amicalement

André-Serge Niedzielski

 

 

Quelle superbe !

     Michel Mège nous a confié quelques souvenirs croustillants, je vous les distillerai au fil du temps, il faut savoir désirer les bonnes choses. Voici le premier d’entre eux :

    On dit que les souvenirs les plus anciens sont généralement les mieux retenus. Ainsi restent bien ancrés dans ma mémoire quelques-uns d’entre eux qui ont jalonné mes longues années d’internat tant à Fribourg qu’à Baden. Ils se déclinent sous forme d’anecdotes, de tranches de vie au parfum de bons moments passés en classe, en étude, au réfectoire… En voici une mettant en scène une élève et un surveillant… je vous en confierai d’autres !

Continuer la lecture de Quelle superbe !

Quelle santé !

Lycée Charles de Gaulle années 50

    Il existait à l’époque, dans un local près du secrétariat, une photocopieuse en libre service à la disposition des enseignants… devant la surconsommation de photocopies qui avait fait éclater ce poste budgétaire, le Proviseur invita ses troupes à l’économie et placarda l’affiche suivante :

« Vous êtes priés de freiner vos ardeurs reproductrices »

 J.C.

Escapades

 

Souvenirs des vacances à Baden-Baden

1956

    A l’époque, les grandes vacances signifiaient pour moi la liberté totale et l’occasion de profiter au maximum de mon temps libre. Foot, pêche, parties de cartes avec les copains chez ma future belle-maman, Madame Lefèvre. La bande : Yvette Keyser, Jean-Paul Broda, André courtes, Serge Jam, Yvan Fouché et mon futur beau-frère Eric. Le samedi soir, bal au “Blandan“. La vie, sans soucis !!!

Continuer la lecture de Escapades

Denis Thiebaut

Denis (autrefois Eugène) THIEBAUT
denis.thiebaut@orange.fr

    De toute ma scolarité au Lycée Charles de Gaulle (de 1953 à 1958), je n’ai eu que deux heures de colle, et c’est Madame Billy, qui était une amie de ma mère, qui me les a données !

    Jean-Claude Oudot était assis à côté de moi en permanence et se balançait sur sa chaise. J’ai attrapé une patte avant de la chaise et j’ai tiré. Bien sûr, Jean-Claude est tombé en arrière … Dieu merci, il ne s’est pas fait mal !

    Quelqu’un aurait-il des nouvelles de Mary-Claude Pion (même période que moi) ?

Mystérieux Monsieur Léon

Monsieur Léon !

    Mais qui est-il ? Ne confondons pas avec  Michel Serrault, le merveilleux interprète du film “Monsieur Léon“, mais de la photo de l’un de nos professeurs “Mr Léon“ professeur d’histoire et de géographie au Lycée Charles de Gaulle à Baden-Baden de 1956 à 1965… photo qui, depuis 1999, figurait en bonne place sur les panneaux d’exposition, lors de nos réunions, et depuis 3 ans dans les albums de notre site internet…

   Après 58 ans, sa fille Sylvie nous signale :

La photo envoyée est bien celle de mon père Jacques Camet et si elle est marquée Léon, je devine qu’il s’agit de l’éternel jeu de mots : caméléon ! “

Bravo à nous tous les anciens, aucun d’entre nous ne s’en était rendu compte… la bévue est corrigée… dans l’album.

Pardon Monsieur Camet pour cette “Espièglerie de vos anciens élèves“

 Isaac Yvette
yvette.isaac@free.fr
88.186.84.31
Cher Monsieur Camet …
Qui m’impressionnait tant !
Devant lui je bafouillais …il faut dire que je ne savais pas toujours très bien mes leçons !
Mais c’était un homme bon et de grande classe…

Mein Kampf (suite)

  Dernièrement Yvette Isaac a publié une anecdote concernant sa recherche d’information, lors d’une visite, dans les années 50, à la bibliothèque militaire de Baden-Baden, curiosité qui s’est soldée par un mémorable sermon.   Relire

    Madeleine Klümper Lefebvre nous apporte un regard très humoristique sur cette littérature :

    Ton anecdote, Yvette, était d’une innocence si ravissante que  ta question de savoir si tu devais à présent te mettre à la lecture de ce bouquin diabolique m’avait inspiré quelques mots de commentaire … Je me remets dans l’ambiance : 

Continuer la lecture de Mein Kampf (suite)

Piscine et Apfelsaft

    1958 au lycée Charles de Gaulle. Les beaux jours étaient revenus… les premières chaleurs aussi… Mais le bac se profilait aussi à l’horizon et trois classes de terminales commençaient à « angoisser » (comme ils disent de nos jours !), bien qu’il n’y ait pas eu de raison à cela : nous étions tous de bons élèves qui travaillaient sérieusement ! Oui, oui, oui… (Surtout en comparaison de ceux d’aujourd’hui…)  On révisait… on révisait…     Mais parfois la tentation avec le beau temps  et la chaleur, se faisait irrésistible et beaucoup d’entre nous se retrouvaient à la piscine de Baden Baden…

Continuer la lecture de Piscine et Apfelsaft

La cloche de Weingarten

Mon cher Alain

J’ai été très intrigué par les péripéties de cette cloche :

Quel lien y a t-il entre cette cloche et le 5ème Hussards ?

Cette cloche appartenait à la chapelle de Fritzlar, donc au diocèse… alors pourquoi le 5ème attachait-il tant d’importance au point de la faire baptiser du prénom de ta mère ?


Ayant été installée dans la chapelle de Fritzlar, comment a t elle pu être perdue ?

Certes le 5ème Hussards était basé à Fritzlar, mais pour quelles raisons la ville a t-elle accepté de la céder  à Weingarten ?

Candide

Lire la réponse

 

Une lettre émouvante

Une lettre émouvante (Cliquer sur les photos pour les agrandir)

    Je vois que mon excellent ami, Jean-Pierre Wittorski a pris contact avec toi, suite au petit texte que j’avais écrit en complément de  celui de Jean-Paul  Broda.

   Je ne peux qu’être très content du rapprochement des deux sites, Jean-Pierre Wittorsky fait partie de ceux, qui comme toi ne compte ni leur temps ni leur peine au service de l’association qu’ils animent. C’est un homme de valeur qui a réussi cette association d’environ 200 français ayant tenus garnison à Weingarten, sans compter les Allemands, des militaires, qui eux aussi, tiennent actuellement garnison dans cette jolie ville. Presque tous les ans ils sont reçus par la mairie dont le Burgmeister est coprésident.

Continuer la lecture de Une lettre émouvante

Amicale Franco-allemande de Weingarten

    L’Amicale Franco-Allemande de la Garnison Weingarten, petite ville située dans le Baden Württemberg à une vingtaine de kms au nord du Bodensee a été créée en 2003 et fait partie intégrante du paysage de la ville.

    L’actuel Maire  Markus Ewald en est le Président d’Honneur. Elle compte dans ses rangs  environ 200 membres dont plus de 60 % d’appelés du contingent toutes classes confondues ayant servi au sein du 5ème Hussards.Elle recense aussi parmi ses adhérents quelques membres honoraires, associés ou descendants de cadres aujourd’hui disparus.

    Les enfants des cadres de l’époque ont fréquenté l’école primaire française de Weingarten, le collège de Konstanz et le lycée Charles de Gaulle à Baden-Baden.

    Weingarten a été la dernière ville de garnison du 5ème Régiment de Hussards de 1956 à 1976, date de sa dissolution.

Le Président

    En consultant la rubrique « TOUS NOS LIENS »  affichée sur la droite de votre écran, vous aurez un accès permanent au site de cette association.

Pénurie

    Les temps sont très durs, la guerre est finie, tout est désorganisé, les approvisionnements ne sont pas au rendez-vous. La population souffre ! oh ! pas toute la population ! Certains habitants de Baden-Baden sont plus débrouillards que d’autres. C’est ainsi que les Allemands, non dénués d’humour racontaient cette histoire :

    Un habitant de Baden, corpulent et jovial se promenait dans un petit village de Forêt Noire. Il est interpellé par un villageois, chétif et penaud,  qui s’étonne de sa santé florissante :

– Comment faites-vous pour être si bien nourri ?

– C’est très simple ! j’habite Baden-Baden, il y a tellement de colonels, que chaque jour j’en mange un, sans que personne ne s’en aperçoive !

L’Allemand au Maroc

Mes amis,

     Avant de venir terminer mes études secondaires à Baden Baden, je vécus toute mon enfance  au Maroc ! J’eus la chance d’être élève dans un des plus prestigieux lycées, le lycée POEYMIRAU de MEKNES…

     Voici ce qu’il en était de l’enseignement de l’allemand dans les années 50…  Accrochez vous bien !

     Lisez ci dessous l’extrait d’un tout récent livre écrit par une vingtaine d’anciens élèves de cet établissement… je les ai presque tous connus : ils étaient les meilleurs !

Yvette Isaac

Continuer la lecture de L’Allemand au Maroc